Les Installations

Humour, poésie… et éloge de la couleur

L’histoire et la vie de Pat Méo s’invitent discrètement et profondément dans son travail artistique et ensemble ils évoluent.
Les pièces initiales, plus abstraites ont laissé la place des œuvres plus figuratives, les installations apparaissent et aujourd’hui, la couleur fait son entrée. Une belle ouverture vers plus de légèreté, de modernité. Et on retrouve à chaque étape, une sobriété et une pureté des lignes, qui apportent ce mélange de douceur et de force aux créations de MEO.
Voir le décalage derrière l’objet. Sa curiosité artistique s’est tournée vers le quotidien et les objets usuels qui le composent et il se plaît à parodier l’hypocrisie et les excès de la culture occidentale.
Ses œuvres et leurs éléments traduisent une réflexion sur le consumérisme qui nous renvoie à nos contradictions et questionne nos pseudo-valeurs.

Son travail reflète le penchant du monde moderne pour l’accumulation matérielle. Il crée au fur et à mesure de ses pensées en s’inspirant de l’effervescence des êtres comme de l’absence de mouvement de la matière.  Il y associe la couleur qui selon lui anime les sentiments et dégage ainsi des impressions, des sentiments grâce à cette ironique persévérance à vouloir mettre en lumière la banalité de la condition humaine et interroger le monde contemporain et notre société d’industrialisation et de consommation.

Jubilation des couleurs, gaité, poésie et humour pour qu’on se laisse prendre au jeu de ces œuvres très enlevées et légères.